mesures acoustiques sur maquette

La dynamique de la propagation sonore dans une salle peut être approchée dans une certaine mesure par calcul sur modèle numérique 3D, mais cette approche a ses limites.

Les modèles de rayonnement sonore ne tiennent pas compte des phénomènes ondulatoires et les modèles d'ondes 3D ne sont pas encore exploitables.

Une méthode pour accroître la précision de prédiction de la réponse acoustique passe par les études par similitude sur maquettes physiques à échelle réduite.

PEUTZ mène des recherches acoustiques sur modèles réduits depuis des décennies et a amélioré cette technique en utilisant des microphones et des haut-parleurs développés en interne.

Les fréquences des mesures sont proportionnelles au facteur d'échelle de la maquette souvent à l'échelle 1:10.

Afin d'obtenir une stabilité optimale des réponses impulsionnelles, les études de  recherches sont effectuées dans une salle spécialement climatisée du Laboratoire d'Acoustique de Mook aux Pays bas.

Des recherches sur maquettes ont été menées sur de nombreux projets, dont l’Opéra de Lyon, le Royal Albert Hall à Londres, De Doelen à Rotterdam, Het Muziekgebouw aan het IJ à Amsterdam, De Spiegel à Zwolle, de Nedpho-Koepel à Amsterdam, De Tonhalle à Düsseldorf, De Staatsoper à Berlin, De Oper à Cologne et dans la nouvelle salle du Kulturpalast de Dresde.