Palais de Justice

Ville: 
Amsterdam
Pays: 
Pays-Bas
Client: 
ASR Vastgoed Ontwikkeling

WesterIJdock à Amsterdam est un nouveau complexe de cinq bâtiments érigés sur un parking souterrain construit dans l'eau, près de la gare centrale d'Amsterdam. Deux de ces bâtiments abritent le tribunal d'Amsterdam, appelé le « Paleis van Justitie ».

Contribution de Peutz
Peutz était consultant dans les domaines de l'acoustique, la physique des bâtiments et la construction durable et a conçu les installations audiovisuelles des salles de réunion, du restaurant, des 15 salles d'audience et des 4 salles d'audience numériques.

Acoustique
Au vu des exigences spécifiques imposées aux différents espaces que sont les salles d'audience, les cellules et les bureaux, les murs, les sols et les plafonds ont fait l'objet d'études spécifiques pour proposer des chapes flottantes, des parois spéciales et des plafonds absorbant les sons ou des plafonds à isolation phonique.

Physique des bâtiments
Des calculs CFD ont permis de tester et d'analyser le climat intérieur des bureaux standard.
Le climat de vent au niveau de la marche a été évalué et des solutions d'amélioration ont été conçues à l'aide d'une maquette placée dans la soufflerie de Peutz.
Les « effets de court-circuit » entre la sortie du parking et les grilles d'entrée de la ventilation du bâtiment ont également été testés dans la soufflerie.

Lumière du jour dans les espaces de bureaux du tribunal
Le bâtiment néerlandais impose des exigences de lumière du jour à l'intérieur des bâtiments. Certains bureaux étant situés sur les façades bordant la rue étroite qui sépare les deux bâtiments, cela représentait un facteur critique.
Lors du processus de conception, la taille des fenêtres, l'épaisseur des façades et la couleur extérieure des façades ont été optimisées à l'aide de simulations de traçage des rayons (Radiance), en tenant compte d'autres influences telles que le chauffage solaire.

Lumière du jour dans les salles d'audience
La plupart des salles d'audience sont situées à l'intérieur du bâtiment, à une certaine distance des façades. Ces salles bénéficient d'une lumière du jour indirecte. La perception de cette lumière du jour a été visualisée à l'aide d'un programme de traçage de rayons.
Certaines salles d'audience reçoivent la lumière du jour via les salles de réunion situées à l'étage. Une cheminée a été créée avec des ouvertures dans le toit et dans le plafond.

Installations audiovisuelles
Les salles d'audience numériques utilisent des écrans vidéo spécifiques, intégrés dans le mobilier. Ces écrans présentent les preuves numériques aux juges, avocats et suspects ainsi qu'à l'assistance.
Des études approfondies ont été menées afin de minimiser les reflets sur le verre durci qui recouvre les écrans vidéo (type+coloration du revêtement antireflet). Pour une salle à la hauteur de plafond limitée, l'emplacement et le type d'éclairage artificiel ont été réfléchis pour créer une illumination horizontale et verticale répartie de façon homogène sur les objets destinés à la caméra, tout en réduisant au maximum les reflets sur les écrans vidéo. En ce qui concerne les critères de ligne de visée libre pour les participants et caméras en direction des mains et de la position des suspects, l'angle maximal de l'écran vidéo à l'intérieur de la table a été pris en compte.

Construction durable
Le bâtiment est bien isolé, présente une très bonne étanchéité à l'air et est équipé de vitres HR ++ aux facteurs solaires faibles. Cela permet de limiter la consommation d'énergie pour le chauffage et la climatisation. Le chauffage et la climatisation sont générés par une pompe à chaleur électrique associée à un stockage de la chaleur et du froid dans le sol. Un système de récupération de la chaleur est également installé au niveau de l'air de ventilation. De plus, une consommation électrique optimisée est supposée pour l'éclairage.
 

Credits photo: 
John Lewis Marshall – soumise par ASR Vastgoed Ontwikkeling